Parkland

Parkland Affiche
2013. Drame. États-Unis. 93 minutes. The American Film Company.
Réalisateur : Peter Landesman
Acteurs : Zac Efron, Marcia Gay Harden, Billy Bob Thornton, Jacki Weaver, Paul Giamatti.
Présenté en VOSTF, le 18 septembre 2013 au Palais Montcalm – Sur invitation seulement.
Accéder à la fiche FCVQ.

Parkland présente les événements qui se sont déroulés dans les quelques jours suivant l’assassinat du Président John F. Kennedy. Le récit nous présente le quotidien de quelques personnages inconnus qui deviendront des personnages clés de l’histoire : le personnel de l’hôpital Parkland, Abraham Zapruder (Paul Giamatti) qui immortalisa les images de l’assassinat grâce à sa caméra, les agents des services secrets ainsi que le frère de Lee Harvey Oswald. Lorsque le Président sera assassiné, la vie de tous ces personnages sera bouleversée à jamais.

Photo: parkland-themovie.com

Photo: parkland-themovie.com

Pour ce film qu’il a écrit en plus de réaliser, Landesman a décidé de faire fi des nombreuses théories du complot existantes. Contrairement à JFK d’Oliver Stone, le réalisateur nous livre qu’une seule version des événements du 22 novembre 1963. D’ailleurs, le film est basé sur le livre Four Days In November, de Vincent Bugliosi.

Le montage nerveux tient le spectateur alerte durant la majeure partie du film. En effet, la caméra n’est fixe qu’à de très rares occasions. Un autre choix esthétique intéressant est l’incorporation de vidéos d’archives au montage du film. Par exemple, dans la scène de l’assassinat, nous voyons des acteurs courir et le plan suivant est constitué d’images réelles tirées d’archives. Le résultat est visuellement intéressant.

Photo: parkland-themovie.com

Photo: parkland-themovie.com

Enfin, on ne peut pas passer sous silence la brochette d’acteurs de ce film. Je retiens principalement trois prestations. Tout d’abord, Paul Giamatti est vraiment excellent et son interprétation est toujours juste. De personne joviale au début du film, il devient un homme torturé au dénouement du récit. Dans un style plus sobre, j’ai beaucoup aimé le jeu de James Badge Dale qui incarne Robert Edward Lee Oswald Jr. Mon troisième coup de cœur est Jacki Weaver dans le rôle de Marguerite Oswald. Les échanges entre Robert Edward Lee Oswald Jr. et sa mère offrent certains des très rares moments d’humour du film.

En conclusion, je pense que Parkland est un très bon film. Peter Landesman a réussi à transposer à l’écran l’émotion et la peine collective qui ont dû survenir il y a près de cinquante ans face à la perte tragique de l’un des présidents les plus adorés du peuple américain.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s